POUR UNE VILLE MIEUX GÉRÉE

Peu importe que l’on soit de droite ou de gauche, du centre ou écologiste, si le budget de la municipalité est de 100, il ne faut pas dépenser plus de 100 et tâcher de faire le plus de choses possibles avec ces 100. C’est une règle simple que l’on doit rappeler en politique alors qu’elle s’impose à toutes les familles au quotidien. Forts de la qualité reconnue de notre gestion de la région, nous réduirons les gaspillages d’argent public et favoriserons l’investissement. Parce qu’un euro investi rapporte.

Notre constat sur la gestion de l’argent public de Clermont-Ferrand

Aucune hausse des impôts !

Nous refusons de voir les impôts flamber à Clermont-Ferrand. Une autre gestion de notre ville est possible : Avec nous, aucune hausse des impôts municipaux et métropolitains durant le mandat ! Nous finacerons nos investissements par des économies : 

E

Réduction du train de vie de la collectivité

E

Faire la chasse aux gaspillages d’argent public.

E

Audit et modernisation de l’administration générale de la ville.

Élus, nous ne sommes pas les propriétaires mais les gestionnaires de l’argent public, l’argent de ceux qui nous ont fait confiance. La préoccupation principale des Français est de tenir leur budget. Chaque euro compte et c’est avec cela en tête que nous devons gérer les villes, la région, le pays. 

Pourtant, de nombreux hommes politiques dépensent l’argent public par idéologie et non avec pragmatisme, convaincus que le budget était moins important que leurs idées. Nous devons mettre fin aux gabegies dont la liste est trop longue. C’est par dizaine de millions d’euros que l’argent a été gaspillé ces dernières années à Clermont-Ferrand. Un exemple : les pénalités bancaires des emprunts toxiques se sont élevées à plus de seize millions d’euros !

Les exemples de mauvaise gestion de l’argent public sont nombreux :

E

La ville a payé 9 millions d’euros une toute petite partie du site de l’Hôtel-Dieu (environ 15%) alors que l’ensemble était à vendre pour 25 millions. Pire, ce foncier payé 9 millions a été remis pour l’euro symbolique à la métropole. Le contribuable est donc triplement lésé : il surpaie le foncier, celui-ci est offert à la métropole, et le coût de la construction sera décuplé !

Heureusement, notre projet de tiers-lieu permettra de diminuer très fortement le coût d’aménagement.

E

Le parking Henri Dunant est un autre symbole fort de la mauvaise gestion de notre métropole. Mal conçu, très mal indiqué, il est en grande partie vide et chaque année, c’est plus plus d’un million d’euros d’argent public qui part en fumée. Comme le bail qui lie notre collectivité à l’exploitant court jusqu’en 2024, ce sont au total plus de 20 millions d’euros jetés par les fenêtres. Il suffit de se rendre au niveau inférieur du parking pour constater qu’il est sous-utilisé.

Pourtant, des solutions existent. Nous proposerons une nouvelle politique tarifaire avec un accès gratuit pour les étudiants.

E

Le projet de grand stade Gabriel Montpied est encore un exemple de la gestion déraisonnable de l’argent public : oui le stade Gabriel Montpied doit être terminé comme il se doit. Mais ce nouveau projet chiffré à 70 millions d’euros prévoit un stade immense de 30 000 places alors que le stade est fréquenté en moyenne par 2500 spectateurs par match, et que lors des rares grandes affiches avec des équipes de ligue 1, on atteint difficilement les douze mille spectateurs !

Nous proposerons à la place un vrai stade fermé et terminé de 12 à 13 000 places.

E

Le quartier numérique avec son bâtiment TOTEM présenté par le président de la métropole (et maire de Clermont) comme l’une des plus grandes réalisations du mandat ne verra pas le jour. Pourtant, de très lourdes dépenses ont été engagées : études, architectes, conseils juridiques, temps passé par les équipes administratives de la métropole). Le président refuse de communiquer sur le montant exact de ces dépenses.

E

Une coquille s’était glissée dans le numéro de novembre du magazine municipal « Demain Clermont ». Tout cela pourrait rester anecdotique si cela n’avait pas un coût de 25 000 euros. Il a fallu éditer deux fois le numéro en question, deux fois le distribuer, récupérer les premiers et les détruire. Les agents municipaux n’en sont pas responsables, c’est l’absence de relecture, de vérification et de validation de l’hôtel de ville qui questionne sur l’organisation de la municipalité

La gestion de la ville doit être confiée à des acteurs de la société civile qui ont l’habitude de ne pas gaspiller. Chaque euro compte et c’est avec cela en tête que nous gérerons la ville. Grâce à un plan d’économie responsable, les investissements de la région ont augmenté de manière continue alors que la dette a diminué. Après seulement 3 ans de mandat, le plan de lutte contre le gaspillage de l’argent public prévoyant 300 millions d’économie est déjà réalisé aux trois quarts.

Selon une étude de l’IFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) sur la gestion des villes de France, Clermont-Ferrand n’‘obtient même pas la moyenne ! 9.3/20, en baisse depuis 2018 (9.8/20) ! Notre ville est classée 16ème/20 dans sa catégorie. Il est temps d’en finir avec la mauvaise gestion de notre ville

Nos propositions en bref

Cliquez directement sur les propositions pour accéder au détail de nos actions.

Z

Aucune augmentation des taux d’impôts locaux

Z

Chasser les gaspillages d’argent public

Z

Moderniser & améliorer l’administration municipale

Z

Mieux valoriser les salariés de la municipalité

Z

Dépenser avec pragmatisme pour investir

Derrière le projet, des experts :

« 37 ans d’expérience en contrôle de gestion dans des PME et des grands groupes, en France et à l’étranger m’ont permis de m’adapter à toutes sortes de situation ; ainsi je viens de me former à la comptabilité publique afin de pouvoir analyser les comptes municipaux et métropolitains, ce qui m’a permis de bâtir le financement de notre projet. La bonne gestion requiert des outils techniques mais ses résultats relèvent avant tout de la volonté politique.

La gestion des ressources financières de Clermont n’est visiblement pas faite pour améliorer la vie quotidienne des clermontois mais pour servir une idéologie et les bons plaisirs de certains élus… »

Robert Pages, contrôleur de gestion chez Michelin

NOTRE TRACT POUR UNE VILLE MIEUX GÉRÉE

Retrouvez notre tract faisant la synthèse de nos propositions pour faire de Clermont-Ferrand une ville mieux gérée !

NOS ACTIONS POUR UNE VILLE MIEUX GÉRÉE

Z

Aucune augmentation des taux d’impôts locaux

Ces dernières années, nous nous sommes opposés aux différentes hausses des impôts locaux non par principe mais parce qu’elles étaient injustifiées au regard des investissements réalisés. Nous considérons que les ressources ne sont pas infinies et qu’il ne suffit pas d’augmenter les impôts ou recourir à la dette pour parvenir à nos fins. Notre gestion de l’argent public se fera comme pour tout le monde, en fonction de la réalité, d’un budget défini et non pas par idéologie. Au lieu de demander plus à nos concitoyens, nous nous attacherons à réduire les gaspillages grâce à un plan d’économie responsable.

Z

Chasser les gaspillages d’argent public

Nous financerons notre projet en mettant fin au gaspillage d’argent public. Nous traquerons toute dépense inutile qui ne sert pas les Clermontois. Nous réduirons les frais de réception, de voitures, de téléphone et taillerons franchement dans les dépenses de communication.

Un audit détaillé sera réalisé pour revoir le coût de l’énergie, des fluides, des études, des achats et de ces 8,3 millions de dépenses 2018 aux libellés incompréhensibles (divers, autres frais divers…). Nous mettrons rapidement en place des outils de contrôle de gestion et de suppression des tâches inutiles pour les clermontois, ainsi qu’un « plan pluriannuel de dépenses de fonctionnement » pour cesser de naviguer au fil de l’eau et décider des dépenses au coup par coup, surtout à la métropole.

Z

Moderniser & améliorer l’administration municipale 

Nous allons moderniser l’administration municipale en digitalisant les services de l’Hôtel de ville. Nous allons dématérialiser les services, développer le « zéro papier » et le télétravail. 

Z

Mieux valoriser les salariés de la municipalité

En ce qui concerne les ressources humaines, il n’est pas question de prendre le problème de manière uniquement quantitative ou financière. La réponse aux problèmes que connaît aujourd’hui l’administration municipale passe par l’organisation des services et des tâches de chacun. Le taux d’absentéisme beaucoup trop élevé est le signe d’un mal-être au travail qui coûte cher. Les salariés ne sont pas managés convenablement, sans reconnaissance suffisante et sans aucun sens donné à leur travail.

Nous redonnerons du sens, de la reconnaissance et de la valeur aux missions de nos salariés. Ils seront d’avantage respectés et accompagnés dans leur travail via des évaluations objectives et sincères.

Z

Dépenser avec pragmatisme pour investir

C’est avec pragmatisme que nous choisirons où mettre l’argent public, il nous faudra renoncer à certains projets au profit d’autres dans l’intérêt général. Cette rigueur budgétaire ne sera pas synonyme de restriction d’investissement. Notre objectif sera de réduire la dette de notre ville pour favoriser l’investissement. Nous travaillerons « à l’auvergnate » faire simple, efficace, s’appuyer sur ce qui existe avec une préoccupation : économiser l’argent public et ne pas augmenter les impôts.

Nos articles et actualités concernant la gestion de notre ville

Mode d’emploi pour voter par procuration

Mode d’emploi pour voter par procuration

Vous serez absent(e) le 15 mars et/ou le 22 mars et vous souhaitez voter lors de l’élection municipale ou vous connaissez une personne dans cette situation ? C’est possible grâce au système de vote par procuration !Qui peut donner procuration ? Toute personne ne...

Démocratie Participative, comment garder le lien avec les citoyens ?

Démocratie Participative, comment garder le lien avec les citoyens ?

Jean-Pierre Brenas était interviewé par "Le Connecteur", le média des innovateurs auvergnats au sujet de démocratie participative.Retrouvez l'interview directement ci-dessous ou sur le site internet du Connecteur.Oui, ils ont parfaitement raison parce qu’ils doivent...

Édito et tract de Jean-Pierre Brenas pour une ville mieux gérée

Édito et tract de Jean-Pierre Brenas pour une ville mieux gérée

Notre tract faisant la synthèse de nos propositions pour faire de Clermont-Ferrand une ville mieux gérée est disponible ! Vous pouvez le consulter directement sur cette page et le télécharger. À cette occasion, nous vous partageons l'édito de Jean-Pierre Brenas sur la...

Lettre aux Clermontois

Lettre aux Clermontois

Dans sa lettre aux Clermontois, Jean-Pierre Brenas présente son ambition pour Clermont-Ferrand. Membres de l'opposition depuis 2014, Jean-Pierre Brenas et ses collistiers ont la conviction que notre ville ne demande qu'à se révéler. Madame, Monsieur, Lors des...

Les promesses en l’air D’Olivier Bianchi

Les promesses en l’air D’Olivier Bianchi

En 2020, le maire sortant persiste et signe : "Je ne fais jamais de promesses en l'air !". Pourtant, lorsque l'on se penche sur son journal de campagne de 2014, les promesses non-tenues sont nombreuses ! Voici un bilan des promesses en l'air du maire : La "maitrise...

Derrière le projet : Robert Pages, Contrôleur de Gestion chez Michelin

Derrière le projet : Robert Pages, Contrôleur de Gestion chez Michelin

Si notre projet pour une ville mieux gérée est cohérent et chiffré, c'est parce qu'il a été pensé avec Robert Pages, contrôleur de gestion chez Michelin. Voici son témoignage :37 ans d’expérience en contrôle de gestion dans des PME et des grands groupes, en France et...

Notre vision de l’économie et des entreprises

Notre vision de l’économie et des entreprises

Jean-Pierre Brenas, interviewé par Marc-Alexis Roquejoffre pour le journal de l'éco, présente sa vision de l'économie et des entreprises. Chirurgien dentiste à la tête d'une TPE depuis 35 ans, élu municipal et élu au conseil régional depuis 4 ans, il bénéficie d'une...

SUIVRE NOS ACTUALITÉS, PARTAGER VOS IDÉES ET TÉMOIGNAGES

Suivre nos actualités

Nous contacter

Vous avez des remarques ? Un témoignage ou des idées pour votre ville ? N’hésitez pas à nous contacter pour échanger avec nous !

6 + 9 =