Pour répondre aux enjeux écologiques et économiques de notre ville, nous avons un projet ambitieux : faire de Clermont-Ferrand la ville des mobilités durables. Notre projet est le résultat d’un travail de fond mené par notre équipe dont Rémi De Marchi fait partie. Fort de son expérience de Business développer chez la start-up My Bus, il a largement contribué à la cohérence de notre projet.

Avec plusieurs années d’expériences dans une start-up qui œuvre pour la digitalisation de la mobilité urbaine, j’ai rencontré une grande partie des réseaux de transport en France. Cela m’a permis de comprendre et d’analyser les facteurs clés de succès d’une mobilité facilitée sur un territoire.

Aujourd’hui, les déplacements sur le territoire de la métropole ne sont pas simples : peu ou pas d’interopérabilité entre les transports régionaux, départementaux et locaux. Aucune homogénéité tarifaire, peu ou pas de multimodalité.

Nous avons accumulé un énorme retard quant à la qualité de nos infrastructures ainsi que sur les services proposés aux usagers. Également, nous manquons cruellement de pistes cyclables. De plus, celles dont nous disposons aujourd’hui sont dangereuses et ne correspondent pas aux attentes des cyclistes. Cela explique en partie la faible part des déplacements à vélo. Notre métropole ne favorise pas l’utilisation des transports en commun ni des nouveaux modes « doux » (non-polluants) de déplacements.

Notre équipe saura redonner de l’attractivité aux transports publics. Chaque Clermontois se trouvera au maximum à 500 mètres d’un arrêt de bus ou tram. Nous doublerons le nombre de pistes cyclables et nous les rendrons plus sûre pour qu’elle soit praticables par toutes et tous.

Nous proposerons d’autres formes de mobilités telles que les trottinettes en libre services ou encore des vélos électriques en libre-service. Nous harmoniserons les tarifs de manière à ce que les usagers puissent prendre le bus, utiliser un vélo, ou encore louer une trottinette électrique avec un seul et même ticket.

Enfin, nous sommes pour la gratuité partielle des transports. Nous souhaitons que la gratuité profite à ceux qui en ont le plus besoins : étudiants, seniors, PMR (personnel à mobilité réduite…). Le programme de Jean-Pierre BRENAS est le plus pragmatique pour doter notre ville d’un réseau digne de son rang !

Les cinq grandes causes de notre projet pour Clermont-Ferrand